Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Vous êtes la  ème personne accueillie sur nos pages d'information, de documentation et d'archivage.
Nous vous recommandons de les consulter via les Rubriques (colonne de droite). Parcours de vie (2 pages),  dossier court de présentation (4 p.), bio-bibliographie (4 p.) et  biographie raisonnée étoffée (13 p.) sont à votre disposition.

Nous vous souhaitons une agréable visite.

Noël et Clotilde

89 Bd. Auguste Blanqui
75013 Paris

tel +33 609668434

fax +33 955705877

 

   


PASQUIER,
chevalier des Arts et Lettres, est représenté par :
 
G&O Art Agents et GALLERY LIVING WITH ART (LWA)
New York, USA
 
Lyon, France 
 

Focus

     Mise en place, 2005, Paris

7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 13:52

exposition-galerie-des-tuiliers.jpg

 

Pour les 10 ans de la Galerie Des Tuiliers, Cécile DARMON avait organisé une importante exposition collective, dans laquelle PASQUIER exposait une série d' oeuvres créées spécialement pour cet évènement.



  du samedi 11 décembre 2010 au samedi 22 janvier 2011.

 

Galerie des Tuiliers
 33, rue des Tuiliers, 69008 LYON
tél : 04.72.78.18.68 / fax: 04.78.01.96.33

Illustrations : en haut : "La vague" ; en bas : "L'eau et le feu".  

Partager cet article

Webmaistre - dans Evénements
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 17:28
N o ë l   P A S Q U I E R

"Vents et Marées - Goudrons et Cendres”
Peintures    Empreintes   Petites Sculptures

Voûtes du Port  19 quai Amiral Meyer
11 juillet - 4 octobre   2009

 

Noël PASQUIER est invité à investir les espaces du Centre d’Arts Plastiques de Royan pour une importante exposition programmée durant la saison estivale 2009.

Ce lieu situé sur un passage piétonnier du Port de plaisance - récemment renovè avec ses pergolas blanches - convient particulièrement aux oeuvres de Noël PASQUIER, dont la mer et les paysages nourissent l'abstraction.

Sous les hautes voûtes du rez-de-chaussée seront exposées des oeuvres récentes de grand format : le triptyque bleu/orange “Gulf Stream” 2006, le quadriptyque bleu/gris “Alizés” 2006, deux “Celtic” 2003, “Grand Sud” 2009; et“La route”, polyptyque (x6) 1993.
Dans une petite salle adjacente seront regroupées une dizaine de peintures de la série des “Twins”, toutes peintes en 2002 et 2003. Pasquier présent à New York pour son exposition au Consulat de France, a été témoin des attentats du 11 septembre 2001. Fortement traumatisé par cet événement, il a exorcisé ce choc psychologique, ce drame collectif en peignant cette série de tableaux semi-figurative et matiériste. Il y a inclus ses pigments favoris, mêlés à la poussière qu’il a recueillie au pied des Twins, au ground zero.

 

À l’étage, à la mezzanine, le public pourra voir une suite d’empreintes sur papier, en noir et blanc, utilisant comme médium le goudron, mélangé à de l’encre de chine, inspirée par les marées noires successives qui ont agressé les côtes atlantiques. Série très graphique, présentée en réponse aux écritures colorées de “Mosaïc", diptyque 1x2m.
 
Le style de PASQUIER est le plus souvent gestuel. Ses caractéristiques : émotion, vitesse, couleurs à dominante bleue mais aussi tectonique, dimension rythmique et modulaire. Pierre Restany parle “d’une gestualité libre et structurelle”, vitale, caractéristique à la fois de l’École de Paris et de l’Action Painting américaine. Marcelin Pleynet souligne également “l’étonnante familiarité que l’artiste entretient avec l’histoire de l’art moderne et contemporain (cf. Opera Aperta)”, notamment avec les différents courants de l’abstraction du XXe siècle.
PASQUIER est un expérimentateur, d’où son éclectisme. D’une sensibilité extrême, avec un grand sens poétique, il traduit comme un sismographe toutes sortes d’émotions, d’expériences existentielles, aux frontières de la terre et de la mer. Des études musicales menées de front avec celles de la peinture ont donné à son oeuvre (cf.“Saxo”, 1993) ce côté rythmique et chorégraphique, cette fluidité qui séduit son public.
 
Illustration : "Grand sud", 2009, 100cmx100cmx2, mixte sur toile, réfce catalogue Royan (affiche de l'exposition)

 

Édition d’un catalogue.

Centre d’Arts Plastiques de Royan, Voûtes du port, 9 quai Amiral Meyer 17200 Royan
  tél/fax 05 46 39 06 07

Partager cet article

Webmaistre - dans Evénements
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 00:00
undefinedDe grandes bâches colorées rapellent que depuis quarante ans Pasquier décline à travers le monde rythmes et couleurs sur de multiples médiums. Acteur de l'art urbain, Pasquier a investi notamment une rue de la ville de Suresnes avec ses peintures murales.
Cette éloquence populaire  trouve un écho dans certaines oeuvres où se réflète une théâtralité déjà observée dans les récentes "performances" réalisées au Centre Pompidou, à l'Espace Cardin ou encore à Sciences Po.
Un grand nombre d'oeuvres plus intimistes se réfèrent à la poétique de la couleur bleue. Proche du symbolisme de Michel Pastoureau et du rythme 'blues' de son ami Gainsbourg, Noël Pasquier traduit par des volutes oniriques un sentiment de dilatation de l'espace intérieur. L'artiste utilise des techniques mixtes et des matériaux traditionnels qu'il mêle aux technologies les plus nouvelles.
Ses camaïeux de bleus, d'orangés et d'ocres bruns jaillissent des toiles dans une figuration libre qui transpose la nature d'un mouvement à la fois spontané et construit. Une parenté se tisse avec l'architecture abstraite de l'oeuvre de Kandinsky, dont la démarche est fondée sur la notion du "spirituel dans l'art".
Proche des peintres de l'abstraction lyrique dont Bazaine fut le chantre, on découvre avec bonheur chez Pasquier la profondeur et l'éclat, les rythmes vibrants, les formes amples et ouvertes, pleines de dynamisme et d'émotions. Un élan de vie.

Du 15 mars au 20 mai 2008
Salle de l'Auditoire  Espace culturel Martial Taugourdeau,  BONNEVAL (28)
Téléchargez le catalogue de l'exposition (env 70M° en .zip)






Bonneval1-2008.png
Extrait du 19/20 de France3 consacré à la présentation de l'exposition diffusé les samedi 21 et mercredi 26 mars 2008.


 
 

Partager cet article

Webmaistre - dans Evénements
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 10:59
Extrait du journal télévisé France 3 du 19 décembre 2009 (3 mn).

« P A S Q U I E R…  A U   F I L   D U  B L E U »

La Maison des Arts d’Évreux offre au public un panorama du travail de Pasquier  sur plus de vingt années, complétées par la toute récente suite des « Fenêtres ».

Démarrant sur les chapeaux de roue, l'exposition Pasquier éssaime dans plusieurs lieux et l'art investit  la ville : trois grandes bâches peintes et une tapisserie colorent le hall, le grand escalier et la salle de lecture de la Médiathèque-Arthotéque ; trois autres grandes bâches  sont installées sous les voûtes de la cathédrale et une toile  est exposée à la libraire Procure. Une grande tapisserie colore La Filandière.

La production de Noël Pasquier est caractérisée par l’emploi du bleu comme valeur de référence, la couleur prenant le pas sur le trait, en un subtil équilibre ; ce dosage particulier  couleur/trait a été souligné par le critique Marcelin Pleynet, commentant la rétrospective Pasquier au Musée national de la Marine de Paris.

Une partie de l’exposition présente des pièces textiles provenant de plusieurs ateliers, en particulier les « mises en laine » interprêtées par Alain Dupuis, inventeur de ce prodédé novateur, comme en témoignent  « Grande floralie », « Jaune et bleue », récemment exposée à New York.
Une trentaine d’ «empreintes/goudron », en référence amicale à Pierre Soulages occupent un espace important de l’exposition. Ces empreintes avaient été très tôt remarquées par Pierre Restany, qui affirmait la puissance graphique et émotionnelle de ces noirs surprenants.
La peinture fédère les autres médiums et matériaux. Prenant distance avec la figuration, Pasquier donne à lire des pièces abstractisantes : grands carrés sur composite « Gulf stream », aux couleurs éclatantes, et le triptyque « Sirène ».
Le constrate étonne, avec, à l’opposé, plusieurs toiles quasi monochromes gris, un appel à la réflexion, à la méditation, réveillées par les rouges forts - et chantants - de « Brasier », de « Vulcain » et d’ « Ardense ».
Dans plusieurs vitrines, une sélection d’objets d’artiste, principalement créés à la demande de musées. Ces pièces plus intimistes voisinent avec un choix de carnets de croquis sur le vif.
Commmissaire de l’exposition : Maurice Maillard, directeur de la MDA.

MAISON DES ARTS, Place du Général de Gaulle, 27000, ÉVREUX
Du premier décembre 2009 au 2 janvier 2010
Mardi, jeudi, vendredi : de 10h à 12h et de 14h à 18h. Mercredi et samedi : de 10h à 18h.

Courte visite de l'exposition (2'20'')

Partager cet article

Webmaistre - dans Evénements
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 22:47

Capture-d-ecran-2010-10-21-a-23.56.08.jpgEMPREINTE_goudron_70X50_1999.jpg

La 4e Edition de la Foire d'Art Elysées s'est agrandie pour 2010, avec la participation de la Fondation Vasarely et d'un nouveau pavillon le long des Champs-Élysées, du Petit Palais à la Concorde tout près du Grand Palais.
PASQUIER y expose avec un collectif d'artistes à la Galerie Smagghe dont VILLEGLÉ, DEBRÉ, Pierrette BLOCH...
Il y présente l'une de ses meilleures "empreintes", monotype réalisée à partir du goudron de la marée noire de 1998 ; deux dessins rares à la craie noire sur un nouveau papier italien et une gouache précieuse et élégante de petit format, dans un cabinet de curiosités.

Galerie Smagghe, stand 112A

Du 20 au 25 octobre tous les jours de 11h à 20h

Pavillons sur l’avenue des Champs-Elysées Paris 8e de la place Clémenceau à la place de la Concorde

Entrée : 15 €

Partager cet article

Webmaistre - dans Evénements

Accès direct aux vidéos

Plus de vidéos etc...

Partenaires de l'Atelier

 

Agitateur de

Vie Culturelle

 

th.jpg

Website Translator